Test français niveau 3

Complétez par un pronom relatif :

L’homme ………. je cherchais demeurait introuvable.

La porte ……….s’ouvrit laissa voir un beau désordre.

Les enfants ……….je vous ai parlé viennent d’arriver.

Le pays ………. vous venez est très beau.

Voici l’auberge dans ………. il passa la nuit.

Jean demanda : « Est-il dans la maison ? » Et sa sœur répondit : « Oui, l ………. et depuis longtemps ».

Jean continue à lui demander : « Vient-il de ce magasin ? » et sa sœur cria plus fort : « Oui, oui, oui il ………. vient ! «

Remplace les mots soulignés par un gérondif :

J’ai trouvé mon ami chez moi quand je suis rentré : ………………………………….

Réveille-moi demain matin lorsque tu partiras : ………………………………….

Remplace les mots soulignés par un participe présent :

Je vois les deux époux qui sortent de la mairie : ………………………………….

Sur la route, la foule regardait le cortège qui revenait à la ferme : ………………………………….

Mets les phrases suivantes au conditionnel :

S’ils ne (sortir) ………………………… pas, ils finiraient leur travail.

Si nous étions au Canada, nous (faire) ………………………… de belles promenades.

Mets les verbes entre parenthèse au présent du subjonctif :

Oui, je suis sûr de moi sûr de ton bonheur que je ferai que tu le (vouloir) ………………………… ou non.

C’est vous-même qui venez de me dicter ces paroles et je regrette qu’elles vous (avoir) ………………………… offensé.

J’ordonne que vous (faire) …………………………. votre devoir tout de suite.

Mets les verbes entre parenthèses soit au subjonctif soit à l’indicatif du temps présent :

Je ne peux pas dire que je me (sentir) ………………………… allégé, ni content.

Ma mère me disait : « Quel malheur que tu n’………………………… (avoir) pas les bras, car tu …………………………. (avoir) le cœur de ton père.

Je vais vous dire ce que je ………………………… (voir) quand je traverse le jardin de Luxembourg.

J’attends seulement que quelqu’un ……………………….. (venir) s’asseoir près de moi.

Mets les verbes entre parenthèses au passé du subjonctif :

Il leur de repartir, bien qu’elles ne (arriver) ………………………. que depuis deux jours.

E gardien fermera à condition que nous (signaler) ………………………… notre départ.

Dépêchons-nous pour que tous les devoir (faire) ………………………… avant l’arrivée du professeur.

Mets les verbes entre parenthèses au temps convenable :

Lorsque nous (prendre) …………………….du poisson, nous le rapporterons à la maison.

Après que le jour (paraître) ………………………… les oiseaux se mettent à chanter.

Pendant que Mr Vincent (travailler) ………………………….., sa femme et ses enfants visitent Paris.

Chaque fois que nous (vouloir) ………………………… sortir, il pleuvait.

Ecris les phrases suivantes en remplacement les propositions subordonnées conjonctives par :         « APRES + INFINITIF PASSE »

Après qu’il a commencé à travailler, il n’arrête plus.

……………………………………

Après qu’il a vu ce film, il en parle tout le temps.

……………………………………

Même exercice mais en remplaçant par : « AVANT DE + INFINITIF »

Tu as encore beaucoup à faire avant que tu ne partes en vacances.

…………………………………….

Ne prenez pas cet avion que vous n’ayez vérifié sa destination ………………………………….

Transforme ces couples de phrases en une seule subordonnée

Le métro annonce ceci : il fera frais demain.

……………………………………..

Sais-tu une chose ? La Toinette va se marier !

………………………………………

Je te l’avais bien dit : il ne fallait pas essayer de nettoyer cette statuette.

……………………………………..

Transforme ces interrogations subordonnées en interrogations directes :

Je leur demandai comment il se portaient.

…………………………………….

Il s’interrogea sur ce que nous allons faire.

…………………………………….

Transforme ces couples de phrases en style indirect :

L’enfant répondit : « Je suis fier de mon père »

…………………………………….

Elle s’est écriée avec force : « Vous ne me reverrez plus »

…………………………………….

Le candidat a déclaré : Si je suis élu, je ferai l’impossible pour satisfaire mes électeurs.

…………………………………….

Remplace les noms soulignés par le mode du subjonctif exprimant la même idée :

Je souhaite votre départ / ………………………….

Il se réjouit du retour de Jean / ………………………….

Elle aime l’obéissance / …………………………

Il déteste le rire des enfants / ………………………….

Fais l’inverse :

Je souhaite que ma sœur guérisse / …………………………

Je regrette que tu partes / …………………………..

Je voudrais que Michel revienne / …………………………

Dans les phrases suivantes, mets la proposition principale à la tournure négative et change, si nécessaire, le mode du verbe de la subordonnée :

Je pense que la situation internationale peut s’aggraver.

…………………………………

Les vignerons croient que la récolte est perdue.

………………………………..

Craignez-vous que l’autoroute soit très encombrée ?

………………………………..

Les commentaires sont fermés.